S01E02 – The Deconstruction of falling stars

Olivia Dunham connecte les fringe events de la saison 1 et comprend que tout est lié... (Fringe, S01E20)
Olivia Dunham connecte les fringe events de la saison 1 et comprend que tout est lié… (Fringe, S01E20)

La série est-elle un récit ?

Derrière cette question digne du Point (les séries, qui sont-elles, quels sont leurs réseaux ?) se cache une de mes principales obsessions quand j’étudie les séries télévisées : peut-on analyser certaines séries télévisées comme proposant un grand récit unifié et cohérent ? C’était l’objet d’une communication donnée lors de la journée d’études « Enjeux méthodologiques des séries télévisées » – sous-entendu, « comment diable fait-on pour analyser Game of Thrones, Grey’s Anatomy, Braquo et Plus belle la vie ? »* Lire la suite S01E02 – The Deconstruction of falling stars

Publicités

S01E01 – Pilot

Lost - S03E05
Lost – S03E05

Puisqu’il faut bien commencer quelque part, voici un billet pilote. Rassurez-vous je ferai court. Et puis je n’ai pas une super présentation vidéo comme Juliet.

Dans la « vraie vie » et lorsque je rencontre des collègues, je suis Florent Favard, doctorant en deuxième année à l’université Bordeaux 3. Je travaille sous la direction de Pierre Beylot sur la complexité narrative des séries télévisées de science-fiction contemporaines – mais souvent quand les gens me demandent, je dis : « Je travaille sur des séries comme Lost » et tout le monde part d’un grand « aaaah OK« .

Sur le Net j’officie sous les pseudos GRLC / Rasebelune, et je publie principalement sur le  blog du GTFK, l’association dont je suis président. Nous parlons de  séries, de sorties cinéma et de jeux vidéo, et faisons découvrir, au monde entier à notre coin perdu des Internets, des illustrateurs et photographes ; nous planchons sur notre projet de jeu de plateau, Krysalis, actuellement en phase de bêta-test.

Comme il m’est difficile de causer séries d’un point de vue plus académique chez GTFK (on essaie de rester accessibles), ce blog me permettra de proposer des réflexions un peu plus alambiquées. Mais je n’aime pas les mots compliqués alors ne vous attendez pas à du Hypokhâgne : je crois en l’accessibilité du savoir au plus grand nombre, et si une idée peut être reformulée c’est qu’elle a été comprise.

Le projet consiste aussi à monter une petite vitrine pour mes recherches de doctorant, et surtout – c’est pour le moment mon objectif principal – à partager les résumés de mes communications – toujours avec cette idée d’accessibilité de la recherche. Je suis toujours ravi de trouver des communications, voire des articles disponibles sur les blogs de mes chercheurs favoris (parce qu’on a aussi nos rock-stars). Alors je suis mes modèles, à ma modeste mesure.

Vu que je suis passionné par tout ce qui touche de près ou de loin au récit, aux fictions populaires, voire au transmedia, ce blog me servira aussi à publier quelques idées. Pour les critiques de séries en mode fanboy ou au vitriol, voyez plutôt avec mon doppelgänger GRLC sur le blog du GTFK.

Ah mince, un mot assez rare. Et en allemand, en plus. Il est temps de conclure ce billet.